Les cheminots FO veulent redresser la voie

Campagne par Evelyne Salamero

© Romain Venturi

Les élections professionnelles de la SNCF auront lieu le 19 novembre, moins d’un an après l’entrée en vigueur de la réforme ferroviaire qui a fait éclater l’entreprise en trois entités.

« Epicoutai », (EPIC où t’es)... Le clip musical ainsi intitulé, réalisé pour la campagne FO aux élections à la SNCF, exprime en un condensé aussi efficace que drôle la perception qu’ont les agents de la nouvelle organisation de leur entreprise. La réforme ferroviaire a découpé la SNCF en trois EPIC (Établissement public à caractère industriel et commercial). SNCF Réseau est propriétaire et gestionnaire du réseau ferré national. SNCF Mobilités est chargé de l’exploitation des trains. Enfin, l’EPIC mère SNCF doit chapeauter le tout et assurer le pilotage stratégique du groupe. Résultat, les agents, incarnés dans le clip par des cheminots FO, cherchent leur EPIC tout au long de la chanson, jusque sous les wagons.

Destination FO : le service public

L’objectif est de finir de préparer l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire prévue par Bruxelles. Le slogan de campagne FO « Avec FO redressons la voie » en dit long, lui, sur la volonté des candidats FO de faire barrage à cette « désorganisation », tout aussi dangereuse pour les droits des cheminots au travers de la remise en cause de leur statut et de la réglementation qui régit leurs conditions de travail, que pour la sécurité des voyageurs, souligne la confédération FO.



 Voir en ligne  : FO - Redressons la voie

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Marion, cheminote, un condensé de courage et d’espoir

Portrait par Evelyne Salamero

Marion Videau, conductrice de train sur la ligne H qui dessert le nord de la grande banlieue parisienne, est en grève depuis le 5 décembre. La jeune trésorière du syndicat FO des cheminots de l’Oise fait aujourd’hui ses premières armes dans les assemblées générales.

Rapport Spinetta pour finir de faire voler la SNCF en éclats

Service Public par Evelyne Salamero

L’ancien patron d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, a remis au Premier ministre son rapport L’avenir du transport ferroviaire qui, parmi 43 mesures, préconise notamment de fermer des petites lignes. Rentabilité oblige dans un secteur qui s’ouvre à la concurrence. Le gouvernement va lancer une (...)

Jean-Claude Mailly défend le rôle interprofessionnel des syndicats

#FO2018Lille par Nadia Djabali

C’est devant plus de 3 500 délégués que Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière a entamé son discours inaugural du 24e Congrès de la confédération syndicale. Le rendez-vous se tenant à Lille du 23 au 27 avril 2018, trois interventions ont toutefois précédé la prise de parole du secrétaire général de FO.