Emploi

Les Français n’ont jamais été aussi travailleurs depuis 1975, selon l’Insee

, Clarisse Josselin

Recommander cette page

L’Institut national de la statistique (Insee) a publié le 18 avril une photographie du marché du travail en 2017. Taux d’activité, part relative des différentes catégories socio-professionnelles, importance du halo du chômage selon les régions... FO Hebdo dresse le portrait de la France active en six coups de projecteur.

71,5% d’actifs en 2017

En 2017, 29,3 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans en France hors Mayotte sont actives au sens du Bureau international du travail (BIT). Parmi elles, 26,5 millions sont en emploi et 2,8 millions au chômage. Les personnes inactives, qui ne sont ni en emploi ni en recherche active d’emploi, représentent 11,7 millions de personnes.

Le taux d’activité, à 71,5%, est en augmentation de 0,1 point sur un an et à son plus haut niveau depuis 1975. En dix ans, la hausse est de 1,9 point, portée principalement par les seniors, contraints de travailler plus longtemps en raison des différentes réformes des retraites et de restrictions d’accès aux dispositifs de retraite anticipée. Les femmes participent aussi davantage au marché du travail.

Le CDI représente moins d’un emploi sur deux chez les 15-24 ans

Les salariés représentent 88,4% des actifs occupés en France. La très grande majorité d’entre eux sont en contrat à durée indéterminée. En revanche, seuls 44,9% des jeunes sont en CDI. À cet âge, sont plus fréquemment présents sur le marché du travail ceux qui sont peu diplômés, ou qui suivent un cursus professionnel.

Les ouvriers et employés non qualifiés représentent un emploi sur cinq

En 2017, les professions intermédiaires et les cadres représentent 43,7% des actifs occupés. La part des ouvriers augmente légèrement tandis que celle des employés est en léger recul. Les femmes occupent davantage de postes d’employés, alors que les hommes sont plus souvent ouvriers. Les ouvriers et employés non qualifiés, postes occupés davantage par des femmes que par des hommes, représentent un actif occupé sur cinq. La part des cadres reste plus élevée chez les hommes.

Près d’une femme sur trois est à temps partiel

En 2017, comme en 2016, près d’un Français sur cinq ayant un emploi, travaille à temps partiel. Cette part atteint 44,1% des employés non qualifiés. Elle est aussi près de quatre fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes, avec un taux respectif de 30% contre 8,3%.

Le taux de chômage, en baisse, atteint 9.4%

En 2017, on compte 2,8 millions de chômeurs au sens du BIT, soit 9,4% de la population active. C’est un recul de 0.7 point en un an. Cette baisse concerne toutes les tranches d’âge. Il reste particulièrement élevé pour les 15-24 ans, même si peu de jeunes sont actifs à ces âges.

1,6 million de personnes appartiennent au halo du chômage

Sur les 11,7 millions d’inactifs âgés de 15 à 64 ans, 1,6 million souhaitent travailler mais ne satisfont pas tous les critères pour être considérées comme chômeurs au sens du BIT. Soit ils ne sont pas disponibles dans les deux semaines à venir pour travailler, soit ils ne sont pas en recherche active d’emploi, soit les deux. Ils forment le halo du chômage, qui représente 3,8% de la population âgée de 15 à 64 ans au niveau national. Si cette part diffère peu entre les régions métropolitaines, elle est bien plus élevée outremer.