Médecin hospitalier, il a choisi le syndicalisme confédéré

Portrait par  Valérie Forgeront

À 44 ans, Olivier Varnet est neurologue et Secrétaire général du Syndicat national des médecins hospitaliers FO (SNMH FO).

Marseillais, il a grandi à Paris. Au cours de sa formation il a travaillé dans le service du père d’Emmanuel Macron, aime-t-il plaisanter. Père de deux enfants, il exerce depuis 2003 à l’hôpital de Gonesse (Val-d’Oise). Neurologue, Olivier Varnet vit à cent à l’heure car ses conditions de travail se dégradent et sa charge de travail ne cesse de s’alourdir. Cela l’a conduit vers FO. « Très précisément, le déclic a eu lieu le 28 décembre 2008. J’étais de service depuis de longues heures et à 17 h on me prévient que je dois encore prendre en charge cinq patients. Là, j’ai dit stop et j’ai envoyé un mail à tous les services pour faire état des dysfonctionnements. La direction m’a convoqué… Le lendemain j’étais syndiqué à FO, le seul syndicat rattaché à une confédération ! »

« On nage dans les restrictions budgétaires »

Actuellement, l’hôpital de Gonesse – où FO est le deuxième syndicat chez les médecins –subit comme d’autres les restrictions budgétaires. Pas assez de médecins, projet de fermeture d’une centaine de lits en chirurgie et médecine... « Le budget de l’hôpital est à l’équilibre parce que l’on nage déjà dans les restrictions ! », s’indigne Olivier, notant que la revendication de « deux postes de médecins supplémentaires – au moins – pour les urgences » n’a toujours pas reçu de réponse. « Le préavis de grève reste donc actif », résume Olivier qui participera le 15 mars, avec le SNMH FO, à la manifestation nationale à Paris contre le projet de loi santé. 

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Grève le 21 mai 2015 à l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé FO par Services publics et de Santé

Les délégués syndicaux FO, CGT, SUD réunis le 30 avril 2015 à la Bourse du travail de Paris, ont décidé d’appeler à la grève le 21 mai 2015 contre : La déstructuration de toute l’organisation actuelle des services de l’hôpital (au nom de la concordance des temps soignants). Le « vol » des jours de RTT (...)

Grève des directeurs de la Fonction publique hospitalière

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Les directeurs de la fonction publique hospitalière (directeurs d’hôpitaux, directeurs d’établissements sociaux et médico-sociaux, directeurs de soins) étaient dans la rue le 30 novembre pour faire entendre leurs revendications de meilleurs déroulements de carrière.