Nouvelle négociation des minima dans la branche du Machinisme agricole

Fédération FO Métaux par Métaux

Robert KLUBA/REA

En raison de la flambée de l’inflation tout au long de ces derniers mois, la position de notre Fédération FO de la métallurgie est de demander la réouverture de négociations sur les salaires minima dans les branches.

En ce qui concerne la branche du Machinisme agricole, lors des négociations de janvier 2022, nous avions obtenu 3,2 % d’augmentation des salaires minima sur l’ensemble de la grille.

Dans ce contexte économique difficile, et qui perdure, FO Métaux a demandé la réouverture des négociations et revendiqué une augmentation de 3 % sur l’ensemble de la grille.

Ce jour, après un long débat entre les organisations syndicales et patronales, FO Métaux a obtenu une augmentation de 2 % sur l’ensemble de la grille, applicable au 1er juillet 2022.

FO Métaux sera signataire de cet accord qui défend et préserve le pouvoir d’achat des salariés de la branche du Machinisme agricole.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Annonces d’Emmanuel Macron : le compte n’y est pas

Emplois et salaires par Nadia Djabali

Smic, heures supplémentaires, suppression de l’augmentation de la CSG pour les retraites de moins de 2000 euros par mois, Emmanuel Macron a présenté un certain nombre de mesures pour tenter de calmer la colère sociale. « Le compte n’y est pas », a d’ores et déjà prévenu FO. Parmi les thèmes qui attendent encore des réponses urgentes : la fiscalité et les services publics.