Quelles sont les conditions pour prétendre à un logement HLM ?

Logement social

Il faut être français ou, pour les étrangers, être admis à séjourner régulièrement en France, c’est-à-dire être titulaire d’un titre de séjour en cours de validité. Il peut s’agir d’une carte de séjour, ou de résident, d’une carte de séjour de ressortissant de l’Union européenne, de certains visas d’une durée supérieure à trois mois. Il n’est pas nécessaire de résider dans la commune où la demande est faite. Les logements HLM sont réservés à des personnes dont les ressources n’excèdent pas un plafond qui varie en fonction du nombre de personnes vivant au foyer et du lieu. Ce plafond est révisé chaque année au 1er janvier (renseignements disponibles auprès de l’organisme HLM). Les demandes sont classées par ordre de priorité. Les délais d’obtention d’un logement sont fonction de la quantité de logements disponibles. Ce délai est souvent long en zone tendue (plusieurs années en région parisienne…).

Sur le même sujet

Défendre ses droits de locataire en HLM avec FO

Consommation par Valérie Forgeront

Du 15 novembre au 15 décembre se tiendront les élections des représentants des locataires HLM. Ils siégeront, pour un mandat de quatre ans, dans les conseils d’administration des organismes HLM (environ 800) relevant de bailleurs publics ou privés et comptant notamment des représentants de l’État et des collectivités.

La sous-location dans une HLM

Consommation par AFOC

En ces temps et moments difficiles, certaines personnes retraitées et/ou n’ayant pas assez de revenus, mais locataires d’un logement HLM plus grand (plusieurs pièces), peuvent sous-louer une partie de leur logement dans certaines conditions.
En effet et comme le prévoit l’article L 442-8-1 du Code (...)