Situation catastrophique du secteur du Transport Routier Voyageur

Fédération FO Transports par Transports et logistique

Communiqué de la FNTL FO-UNCP

Alors même que plusieurs régions lancent des campagnes de recrutement pour le secteur du Transport Routier Voyageur en lieu et place des entreprises, que ces mêmes régions investissent des fonds publics pour aider ces entreprises de TRV. Que certaines régions précisent que les augmentations de salaires pour le secteur du TRV peuvent faire l’objet d’un cofinancement « Région et entreprise de TRV ».

Qu’un président de Région précise : Peu attractif en termes de rémunération et avec un rythme de travail atypique. le métier de chauffeur de car n’attire clairement pas les candidats.

La pénurie de salariés dans le secteur du TRV fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois (et oui il en manquerait 16 000 au niveau national). Mais cette pénurie orchestrée, planifiée, organisée, et arrangée par les organisations patronales depuis de nombreuses années, et bien évidemment aidée et accompagnée par ceux qui se reconnaîtront, semble orientée dans des directions sans réelle solution.

Globalement, il appartient aux dirigeants des entreprises du TRV et Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) de sortir d’une logique de course au moins disant social et de revoir leurs politiques économiques et sociales afin d’offrir aux salariés une meilleure rémunération, mais aussi de meilleures conditions de travail, vecteurs essentiels pour attirer davantage de candidats. De plus, une rémunération valorisée et un bien-être au travail pourraient être des atouts d’attractivité des métiers du TRV et permettre une meilleure fidélisation des salariés.

Aujourd’hui, dans la grande majorité des entreprises de TRV, la rémunération des salariés est calculée selon les grilles des salaires de la convention collective. Ce qui place les plafonds de rémunération très bas et les entreprises de TRV ne souhaitent aucunement dépasser les minima.

Cette organisation et ce système de gestion des entreprises et des AOM est un frein considérable au recrutement, car au demeurant la rémunération est faible compte tenu des amplitudes, des responsabilités et des conditions de travail.

La FNTL FO-UNCP affirme que l’unique objectif des entreprises de TRV et des organisations patronales (FNTV et l’OTRE) est de générer des bénéfices massifs, au détriment des salariés et des contribuables.

La FNTL FO-UNCP condamne avec fermeté l’attitude désinvolte et l’inertie des organisations patronales, des entreprises de TRV et des AOM gui conduisent à la diminution du pouvoir d’achat et à l’appauvrissement croissant des salariés du TRV.

Transports et logistique Secrétaire général

Sur le même sujet

Communiqué de soutien à la grève des Infirmiers de bloc opératoire (IBODE) du 7 novembre 2019

Emploi et Salaires par Services publics et de Santé

La Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé FO, dans le cadre du préavis de grève national qu’elle a déposé pour les établissements sanitaires, apporte tout son soutien à l’appel à la manifestation du 7 novembre 2019 pour les revendications légitimes des Infirmier(e)s de Bloc Opératoire.