Science

Socrate l’avait bien dit

, Corinne Kefes

Recommander cette page

C’est en prenant le contre-pied d’une citation bien connue que ce livre nous invite à voyager dans l’infiniment grand comme dans l’infiniment petit. Certes, il semblerait que nous ne connaissions que 5 % de l’univers qui nous entoure (et encore avec quelques lacunes dans certains domaines), mais c’est bien là que réside la formidable aventure du savoir et de la science : il reste encore tant de choses à découvrir…

Sur un mode résolument humoristique, aussi bien dans le texte qu’avec les nombreuses illustrations, l’ouvrage fait un état des lieux de notre non-connaissance. Matière ou énergie noire, particules élémentaires, masse, gravité, espace et temps, vitesse de la lumière, dimension(s), autant de sujets pour lesquels nous avons encore du pain sur la planche !

Ainsi, grâce aux avancées fulgurantes de la recherche scientifique et technique, nous sommes entrés dans l’ère de l’ignorance de précision, où une nouvelle compréhension de l’univers entraîne une autre façon de poser les questions.

Et si nous savons de mieux en mieux comment, le pourquoi nous échappe toujours : nous n’appréhendons le monde qu’à travers le filtre de notre expérience et à partir de notre seul point d’observation : la Terre.

 

Tout ce que nous ne savons pas encore, le guide de l’univers inconnu, Jorge Cham et Daniel Whiteson, éditions Flammarion, 392 pages, 21,90 euros.