Suppressions d’emplois à Bercy : tous les prétextes sont bons !

Service Public par Finances

© Gilles ROLLE/REA

Communiqué de FO Finances

C’est encore une fois par voie de presse, que les agents du ministère de l’action et des comptes publics ont eu confirmation qu’ils seraient soumis pour la seizième année consécutive à des suppressions d’emplois.

Après les 1 600 de 2018, 2 000 nouvelles suppressions d’emplois seraient inscrites dans le Projet de Loi de Finances 2019.

Au regard des effectifs et sans aucune garantie pour les autres directions, la DGFiP serait la principale contributrice à cette nouvelle saignée d’emplois.

L’un des principaux arguments avancés est la mise en place du prélèvement à la source !

Est-ce à dire que si cette réforme n’avait pas vu le jour, comme le président de la République a semblé le laisser percevoir voilà 15 jours, cette direction n’aurait pas eu de suppressions d’emplois ?

Bien sûr que non !

Voilà des mois, et encore dans son discours à l’encadrement le 11 juillet dernier, le ministre n’a pas caché que des suppressions d’emplois seront inscrites dans le PLF 2019, avec pour première conséquence le resserrement du réseau territorial à la DGFiP.

FO Finances condamne fermement ces nouvelles suppressions d’emplois qui détérioreront le service public rendu aux usagers et aggraveront les conditions de travail des agents.

FO Finances interpellera dans les prochains jours Monsieur Darmanin sur cette question et appelle d’ores et déjà les agents à se mobiliser dans le cadre de la journée d’action interprofessionnelle du 9 octobre.

Finances Secrétaire général

Sur le même sujet

Finances publiques : les agents en grève le 3 mai

Service Public par Valérie Forgeront

Ce lundi 16 avril quatre syndicats de la DGFIP dont FO ont appelé les agents à la mobilisation, pour leurs conditions de travail et par ailleurs contre le prélèvement à la source qui entrera en vigueur au 1er janvier 2019 et qui équivaut à une « privatisation de la collecte de l’impôt ».

Impôts sur le revenu : les apprentis sourciers ?

Revue de presse par Michel Pourcelot

L’annonce de l’entrée en vigueur au 1er janvier 2019 du prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu a été pour finir été effectuée par le Premier ministre ce 4 septembre. Elle a été précédée par la diffusion d’informations contradictoires dans les médias quant à sa difficulté de mise en œuvre. Aperçus dans la presse

Impôt à la source : la réforme de tous les risques

Economie par Valérie Forgeront

On l’avait cru passé aux oubliettes de l’histoire... Le système de prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu est finalement sur les rails. Son entrée en vigueur est même programmée pour le 1er janvier 2018. Explication critique de l’avant-projet de texte en compagnie de personnels FO des finances publiques (FO-DGIF).

Budget 2017 : bonne année aux entreprises !

Economie par Valérie Forgeront

Le dernier projet de loi de finances du quinquennat a été adopté le 20 décembre dernier par le Parlement. Cette loi budgétaire de 2017, validée par le Conseil constitutionnel, organise un nouveau renforcement des cadeaux, notamment fiscaux, aux entreprises.