Tract - Ça suffit ! 9 avril 2015

#greve9avril

Article publié dans le cadre de la campagne 9 avril 2015 : Grève interpro­fessionnelle

L’arme des salariés, quand ils ne sont pas entendus, c’est de cesser le travail et de manifester.

Sur les plans européen et national, l’austérité fait des ravages. Mise en place pour diminuer les dettes publiques, elle a échoué. Partout celles-ci ont augmenté. Certes, la France n’est pas la Grèce ni l’Espagne.

Pour autant :

 Le gouvernement n’a accordé aucun coup de pouce au Smic et gèle le salaire des fonctionnaires ; cela a un impact négatif sur tous les salaires.

 La génération née en 1973 devra travailler 43 ans avant d’avoir une retraite à taux plein.

 Le chômage et la précarité atteignent des records, notamment chez les jeunes et les plus anciens.

 La croissance économique est quasi nulle, freinant les investissements et l’espoir d’une reprise dans l’avenir ; la protection sociale complémentaire (maladie-prévoyance) ne cesse de subir des restrictions.

Les services publics sont fragilisés, leurs implantations sur le territoire réduites, leur rôle affaibli.

Dans le même temps, 41 milliards d’euros d’aides diverses aux entreprises ont été accordées en échange de 50 milliards d’euros de réduction de dépenses publiques et sociales (pacte de responsabilité). Sur la seule année 2013, ce sont 110 milliards d’aides publiques et sociales aux entreprises qui ont été accordées, 135 milliards pour 2017.

Face à ces sommes, aucune contrepartie de la part des entreprises. Sur le plan social, la loi dite Macron étend le travail du dimanche, affaiblit les procédures prud’homales, flexibilise encore le Code du travail.

Un nouveau projet de loi va fragiliser les CHSCT et réduire les moyens des institutions représentatives du personnel.

Face à ces abandons sociaux et républicains, face à la surdité gouvernementale vis-à-vis des attentes des salariés du privé, du public, actifs, chômeurs et retraités, il est temps de dire avec force : ça suffit ! Il ne s’agit pas de poser des cadenas, de faire des pétitions ou du lobbying.

Tract - Ça suffit ! 9 avril 2015

L’arme des salariés, quand ils ne sont pas entendus, c’est de cesser le travail et de manifester.

Grève - Manifestations

 Pour des augmentations de salaire
 Pour une amélioration des conditions de travail
 Pour consolider la Sécurité sociale et les régimes sociaux (retraite, chômage, etc.)
 Pour un service public républicain répondant aux valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité
 Pour dynamiser l’activité et créer de vrais emplois
 Pour une grande réforme fiscale
 Pour obtenir une vraie réorientation de la politique économique aux niveaux européen et national

 Voir en ligne  : Tract Ça suffit ! 9 avril 2015 [PDF]

Tous les articles de la campagne

Le 9 avril, grève et manifestations dans tout le commerce

Communiqué des Fédérations CGT, FO et SUD du commerce par Employés et Cadres

Le gouvernement, au service des grandes enseignes, a la volonté : de nous faire travailler de 5 à 12, voire 52 dimanches par an ; de créer des zones touristiques internationales sur Paris, la côte normande et d’azur ouvertes toute l’année et de nous y faire travailler tous les dimanches et la nuit ; de (...)

Le 9 avril 2015, salariés actifs et retraités, mobilisés et manifestants !

Lettre @ Secteur Retraites n°85 par Secteur Retraites, Union Confédérale des Retraités-FO

Réuni à Paris les 30 er 31 mars dernier, le Comité exécutif de l’UCR-FO a adressé ses remerciements aux camarades retraités qui ont participé aux diverses manifestations organisées par leurs UDR entre autres le 17 mars 2015 : 80 rassemblements ont été recensés. Ils ont ainsi démontré la présence de (...)

Ça suffit ! Maintenant, le social !

L’Éditorial de Jean-Claude Mailly par Jean-Claude Mailly

« Nous voulons accélérer les réformes. Si nous allons au bout de ce que nous avons enclenché, nous aurons alors un bilan supérieur à ce qu’a pu faire l’Allemagne il y a dix ans ! »
Cité par Les Échos, le ministre de l’Économie, M. Macron, entend donc faire du « super Hartz », nom du ministre allemand du (...)

Annonces du Premier ministre : Réaction de Force Ouvrière

Communiqué de Force Ouvrière

Les annonces du Premier ministre, à l’issue du Conseil des ministres et à la veille d’une journée de grève interprofessionnelle à l’initiative de Force Ouvrière et de 3 autres organisations syndicales, ne font que confirmer, d’une part, le cap suivi et maintenu par le gouvernement et, d’autre part, la (...)