« Le gros problème, c’est le logement »

Trois questions à... Daniel Jacquier, Secrétaire général de l’UD FO de Savoie par Clarisse Josselin

FO Hebdo : Pourquoi mener une campagne saisonniers l’été en Savoie ?
Daniel Jacquier : Nous sommes le département de France qui compte le plus de saisonniers. Selon les listes aux élections prud’homales, ils sont 38 000 sur les 129 000 salariés que compte le département. Ils sont nombreux l’hiver, mais il y a aussi du tourisme d’été avec les lacs, les stations thermales et les activités de montagne. FO est la première organisation syndicale pour les saisonniers. Nous sommes en tête sur les remontées mécaniques, dont certaines fonctionnent toute l’année, et au Club Med, qui possède dix centres en Savoie.

FO Hebdo : Quelles actions allez-vous mettre en place ?
Daniel Jacquier : Nous allons nous rendre dans les sept maisons de la saisonnalité, dont nous sommes l’un des principaux partenaires. C’est un lieu où les saisonniers vont se renseigner, chercher un logement, un emploi, signaler un problème lié au travail... Nous distribuons des tracts et notre propre guide remis à jour chaque année, nous posons des affiches en station et sur les sites touristiques et nous tenons des permanences dans nos huit unions locales. Mais nous menons aussi des actions tout au long de l’année, avec notamment l’organisation d’un colloque des saisonniers au mois de mars.

FO Hebdo : Quelles sont les principales problématiques rencontrées par les saisonniers ?
Daniel Jacquier : Le plus gros problème c’est le logement, très cher. Dès 2002, nous avons signé un contrat départemental interprofessionnel pour construire 2 800 lits, en collaboration avec le 1% Logement. Un autre contrat, signé en 2012, vise à rénover 3 500 logements dans 21 stations. Mon prochain objectif est de faire préempter par les municipalités les logements inoccupés en stations pour les mettre à la disposition des saisonniers.
Je travaille également à la création d’une maison départementale de la saisonnalité, pour coordonner toutes les actions et créer une bourse d’emplois. Nous voulons aussi créer pour eux un statut de salarié multi-actif. Il permettrait aux saisonniers de mutualiser les droits acquis au fil des contrats pour sortir de la précarité et avoir une perspective d’évolution de carrière.

 Voir en ligne  : UD FO de Savoie - 73

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Surenchère autour du rachat du Club Med

Tourisme par Jamel Azzouz

Global Resorts SAS, société ad hoc contrôlée par le groupe Investindustrial Development de l’homme d’affaires et financier italien Andrea Bonomi, est passée à l’acte en déposant le 30 juin dernier une offre publique d’achat (OPA) sur le Club Med.

Défendre ses droits de locataire en HLM avec FO

Consommation par Valérie Forgeront

Du 15 novembre au 15 décembre se tiendront les élections des représentants des locataires HLM. Ils siégeront, pour un mandat de quatre ans, dans les conseils d’administration des organismes HLM (environ 800) relevant de bailleurs publics ou privés et comptant notamment des représentants de l’État et des collectivités.

Précarité énergétique : un décret « décence » totalement indécent

Communiqué de l’AFOC par AFOC

Une des principales avancées de la loi de transition énergétique, adoptée l’an dernier, est menacée de détricotage. Son article 12 prévoyait en effet d’instaurer un minimum de performance énergétique pour tout logement en location : enfin les bailleurs ne pourraient plus louer des passoires thermiques et (...)