Appel à la grève chez Sapian : La FEETS-FO apporte son soutien !

Fédération FEETS-FO par FEETS-FO

Communiqué de la FEETS-FO

Toutes les organisations syndicales de l’entreprise Sapian, dont Force Ouvrière est partie prenante, appellent l’ensemble des salariés de l’entreprise à une grève reconductible à partir du lundi 28 mars 2022.

En effet, malgré les efforts permanents des salariés de l’entreprise pour accomplir leurs tâches et missions avec professionnalisme dans des conditions de travail souvent difficiles et éreintantes, la Direction s’obstine à étouffer le dialogue social depuis de trop nombreuses années.

Les négociations annuelles obligatoires en sont la preuve la plus flagrante, puisque depuis 3 ans, les augmentations sont en deçà de l’inflation et sont imposées aux salariés de manière unilatérale :

 En 2020, inflation France = 0,5% - Augmentations Sapian = 0,0%
 En 2021, inflation France = 1,6% - Augmentations Sapian = 0,8%
 En 2022, inflation France = 4,4% - Augmentations Sapian = 2,3%

En conséquence, la FEETS-FO apporte tout son soutien dans cette action au syndicat Force Ouvrière Sapian, à ses militants, ainsi qu’aux salariés de l’entreprise. Cette situation est inacceptable. La FEETS-FO exige de cette Direction qu’elle réponde immédiatement aux revendications des salariés ! Les salariés de l’entreprise Sapianméritent mieux que des miettes !

FEETS-FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

SNCF : le train de la grève ne s’arrête pas

Mobilisation par Evelyne Salamero

Les cheminots sont de nouveau en grève ces 25 et 26 mai et s’apprêtent à participer nombreux, notamment à l’appel de la fédération FO, aux manifestations de demain pour le retrait de la loi Travail. Certains font grève en continu depuis déjà plus d’une semaine, là ou des assemblées générales ont décidé chaque jour de la poursuite du mouvement.

Air France : plus que jamais la grève ce 23 mars

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Dix syndicats d’Air France dont FO appellent les personnels à deux journées de grève, ce vendredi 23 et vendredi prochain, 30 mars. Une première journée d’actions massivement suivie le 23 février dernier par toutes les catégories de salariés n’a apparemment pas suffi à convaincre la direction d’entendre la revendication.