Déclaration de la Commission exécutive du 28 novembre 2019

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !
Fred MARVAUX/REA

La Commission exécutive confédérale FO réaffirme son opposition au « système universel par points », qui conduirait en réalité à un régime unique gouverné par l’État en fonction des contraintes budgétaires et financières aboutissant à contraindre demain à « devoir travailler plus longtemps » ou à subir la baisse des pensions.

FO réaffirme sa détermination à défendre le système actuel de retraite et ses régimes (régime général et son régime complémentaire, Code des pensions civiles et militaires, CNRACL et régimes spéciaux).

FO rappelle que le système actuel de retraite garantit aujourd’hui un droit universel à la retraite des salariés, un des plus solidaires et efficaces au monde.

FO porte des propositions et revendications destinées à l’améliorer.

Augmenter les salaires – le salaire net et le salaire différé fait des cotisations sociales salariales et patronales – permettrait à la fois de résorber le déficit de recettes de la Sécurité sociale et des retraites et de relancer l’économie et l’emploi.

Constatant que les analyses, propositions et revendications portées par FO n’ont pas été entendues, réaffirmant sa volonté que de véritables négociations puissent s’ouvrir sans préalable imposé, pour la défense et l’amélioration du système actuel de retraites et ses régimes, la Commission exécutive confirme l’appel, lancé par le CCN, à rejoindre la grève à partir du 5 décembre et à proposer dans le cadre des assemblées générales sa reconduction, réaffirmant que toutes et tous, salariés du privé et du public sont concernés.

La Commission exécutive se félicite de constater que, d’ores et déjà, de nombreux appels unitaires ont été pris au niveau national interprofessionnel, de nombreux secteurs d’activité et d’entreprises.

La Commission exécutive appelle à renforcer et élargir encore la mobilisation.

Pour la Commission exécutive confédérale, le gouvernement doit retirer son plan, entendre les revendications et renoncer à toute mesure de répression à l’encontre de ceux qui les expriment.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Tous les articles de la campagne

Retraites : quelle est la position de Force Ouvrière ?

BFMTV le 12 novembre 2019 par Yves Veyrier

Quel sera l’impact de la fusion Fiat/PSA sur l’emploi ? Quels sont les enjeux de l’emploi de nuit sur le plan économique et de la consommation ? Quid de la position de Force ouvrière quant à la réforme des retraites ? - Avec : Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière. - 12h l’heure H, du mardi 12 novembre 2019, présenté par Hedwige Chevrillon, sur BFM Business.

Attaque des pensions : FO-Fonction publique refuse la régression

Réforme des retraites, FO dit stop ! par Valérie Forgeront

La réforme des retraites projetée par le gouvernement concerne aussi le secteur public. Or, l’axe porté par le rapport Delevoye, prônant une réforme du système des pensions et la fusion des quarante-deux régimes spéciaux existants, est d’ores et déjà rejeté par les fonctionnaires, lesquels seraient perdants. Selon le rapport, il faudrait envisager de calculer la pension non plus en prenant comme base les rémunérations des six derniers mois mais toute la carrière.

Un collectif fait les comptes : les futures générations à la peine

Réforme des retraites, FO dit stop ! par Michel Pourcelot

Le rapport Delevoye a été pris à la lettre, sinon aux chiffres, par un collectif indépendant qui a décidé de réaliser ses propres calculs. En se basant à la fois sur le rapport annuel de 2019 du Conseil d’orientation des retraites (COR) et sur celui du Haut-commissaire. Résultat : des pensions à la baisse, en particulier pour les générations nées après 1973.