Population - FO Hebdo

Démographie : la France fait moins de bébés et vieillit

, Clarisse Josselin

Recommander cette page

Le nombre des naissances a diminué en France en 2016 pour la seconde année consécutive (- 14 000). © Louise OLIGNY / REA

La France compte 66,99 millions d’habitants, soit 265 000 personnes de plus qu’en 2015, selon le bilan démographique 2016 publié par l’Insee le 17 janvier. Le taux de fécondité poursuit sa baisse tandis que l’espérance de vie remonte.

La population française continue d’augmenter. En 2016, il y a eu 198 000 naissances de plus que de décès et le solde migratoire s’établit à 67 000 personnes, selon l’Insee. C’est cependant le solde naturel le plus faible depuis quarante ans. Le nombre de naissances a diminué (- 14 000) pour la seconde année consécutive. Le taux de fécondité, passé sous le seuil de deux enfants par femme en 2015, s’établit à 1,93. Il reste le second de l’Union européenne, derrière l’Irlande (1,95).

Les raisons ? Le nombre de femmes en âge de procréer (20 à 40 ans) diminue depuis 1995. Et la baisse de fécondité chez les 25-29 ans n’est plus compensée par celle des femmes plus âgées, désormais stable.

Près d’un Français sur cinq a plus de 65 ans

Si le nombre de décès a baissé en 2016 (- 7 000), il ne compense pas la hausse de 2015 (+ 34 000), année marquée par des épisodes de grippe et de canicule. L’Insee constate une tendance à la hausse depuis le début des années 2010, avec l’arrivée aux âges de forte mortalité des générations du baby-boom.

La France continue de vieillir, avec 19,2 % de la population âgée de 65 ans ou plus (+ 0,3 % en un an). L’espérance de vie à la naissance a progressé (+ 0,3) et retrouve son niveau de 2014 : 85,4 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes.