Doublement du fonds de soutien aux collectivités

Endettement

Le fonds de soutien aux collectivités, créé à la suite du scandale des emprunts toxiques, sera porté à trois milliards d’euros sur quinze ans afin de limiter les effets de l’envolée du franc suisse, induisant une flambée des taux d’intérêt des prêts adossés à cette monnaie. Abondé par l’État (à 60 %) et les banques, ce fonds doit aider très partiellement les collectivités à rembourser ces dernières.

Sur le même sujet

Emprunts toxiques : le poison sévit encore

Collectivités par Valérie Forgeront

Où l’on reparle de ces emprunts toxiques qui ne cessent de distiller un venin produit par la perversité même de leur fonctionnement. Depuis l’abandon de la parité entre l’euro et le franc suisse, décidée le 15 janvier dernier par la Banque nationale suisse, quelque 600 collectivités locales, hôpitaux et (...)