EDF ferme toutes ses boutiques

Service Public par Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines

Les clients apprécieront, EDF a décidé de fermer l’ensemble de ses 77 boutiques réparties sur tout le territoire à échéance 2019.

20 BOUTIQUES EN 2017, 32 EN 2018, 25 EN 2019

La direction va présenter son dossier le 26 janvier prochain aux organisations syndicales en ce sens.

FO Énergie et Mines condamne ce projet.

D’ICI PRÈS DE 2 ANS, LES CLIENTS N’AURONT PLUS D’INTERLOCUTEURS PHYSIQUES

Les clients les plus démunis seraient encore plus fragilisés n’ayant plus d’interlocuteurs EDF de proximité.

C’est également près de 420 salariés et d’emplois concernés par la suppression de ces accueils.

EDF sous l’égide de l’État son actionnaire principal, souhaite continuer dans un dogmatisme ultralibéral le démantèlement de tout ce qui a fait la force de cette entreprise et la fierté de ses salariés, la notion du service public.

Cette décision comporte un virage important concernant l’avenir du service public républicain au sein EDF.

FO, depuis 2016, continue d’interpeller les élus de la nation, il devient urgent que ceux-ci prennent en considération les interpellations, les inquiétudes et les analyses exprimées par FO Énergie et Mines concernant le démantèlement organisé d’EDF.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Après la SNCF, à qui le tour ?

Service Public par Énergie et Mines

Les menaces pesant sur l’avenir des Services publics de l’énergie sont bien réelles. La prochaine remise en question de notre régime de retraite pourrait en être la boite de pandore.

Areva : fin du suspense ?

Service Public par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

Après des mois de négociations, EDF devrait entériner le 27 janvier le montant (2,5 milliards d’euros) qu’elle entend consacrer au rachat d’Areva NP, la filiale du groupe qui fabrique et entretient les réacteurs nucléaires. Un montant inférieur à celui prévu à l’origine (2,7 milliards). Dans la foulée, (...)