Festival de BD : bulles à flots à Saint-Malo

Bande dessinée par Michel Pourcelot

Plus de 500 spécialistes de la bulle sont au programme, les 10, 11 et 12 octobre, du Festival de la bande dessinée de Saint-Malo 2014. Digne pendant maritime de celui d’Angoulême, il est le second événement le plus fréquenté en matière de neuvième art : 38 000 personnes environ l’an dernier. Pour cette 34 e édition, l’affiche a été réalisée, comme il est de tradition, par le dernier lauréat du grand prix du festival précédent, en l’occurrence Frederik Peeters, le délirant helvète auteur de RG, Lupus et de la saga science-fictionnesque Aâma, dont le quatrième et dernier tome sort justement le 16 octobre chez Gallimard. Pour ceux qui ne veulent pas s’abîmer dans les bulles mais plutôt passer à l’action, il y aura de nombreuses animations, dont un jeu de piste avec pour but de dénicher le Magohamoth, animal fabuleux échappé de Lanfeust de Troy, la BD de Didier Tarquin et Christophe Arleston, qui fête ses 20 ans. Pour l’occasion, Saint-Malo va se muer en Eckmül, cité portuaire tirée du monde imaginaire de ces deux auteurs. Autres réjouissances : permis Pétaure, concours de cris de trolls, quizz sur la série BD, duels à l’épée, décryptage du parchemin de la résistance codé… En sus des rencontres, débats, projections, ventes et dédicaces, on retrouvera les traditionnelles expositions, dont une importante rétrospective consacrée à Jean-Claude Mézières, le créateur de Valérian et Laureline, et un hommage à Bruno Le Floc’h. Et puis, centenaire obligeant, une exposition historique sur la Grande Guerre traitant de la vie à l’arrière du front. Sans oublier le concours de jeunes talents car à l’Ouest, il y a toujours du nouveau sur le front de la BD.

Festival Quai des Bulles 34e édition, du 10 au 12 octobre 2014, à Saint-Malo (35400), principalement au Palais du Grand Large et à l’Espace Quai Saint-Malo–Quai Duguay-Trouin

 Voir en ligne  : Quai des Bulles

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

Toulouse-Lautrec en BD : quand le 9e art dépeint la peinture

Bande dessinée par Michel Pourcelot

De l’histoire de l’art sous une plume légère et une intrigue policière : tel se présente Toulouse-Lautrec, un album de bandes dessinées. Il inaugure une série d’une trentaine de tomes consacrée aux grands peintres.
C’est le Montmartre fin de siècle qui fournit un décor bigarré à l’album de BD (...)

Depardieu mis en planches par Sapin

Bande dessinée par Michel Pourcelot

Le petit BD-reporter Mathieu Sapin frappe à nouveau. Face à lui, un monstre sacré : Depardieu. Avec Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu, le neuvième art rencontre le septième art. Et ça provoque des bulles.