Idées

Le 12 février 2019, c’est la journée des référentes et référents égalité

Recommander cette page

À vos agendas ! le 12 février 2019, c’est la journée des référentes et référents égalité organisée au siège de la confédération FO.

L ’égalité entre les femmes et les hommes a été décrétée grande cause nationale du quinquennat, et plus d’une centaine de référentes et référents dans les unions départementales et les fédérations devraient effectuer un bilan 2018 puis dessiner des perspectives 2019 autour l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. Une journée de sensibilisation pour que les militants restent vigilants lors de la mise en place de l’index concocté par le gouvernement pour résorber les écarts salariaux entre les femmes et les hommes dans les entreprises d’au moins cinquante salariés.

Sensibiliser les militants

La ministre du Travail a présenté un système de mesure des écarts salariaux qui doit être opérationnel en 2019 pour les entreprises de plus de deux cent cinquante salariés et en 2020 pour celles employant de 50 à 250 salariés. Les entreprises auront l’obligation de supprimer ces écarts au bout de trois ans sous peine de sanctions financières. Une méthodologie qui laisse encore à désirer, regrette Béatrice Clicq, secrétaire confédérale chargée de l’égalité professionnelle.  Même si l’idée de départ est bonne, constate-t-elle, le décret ne va pas assez loin pour que l’index soit efficace partout. En partant des risques identifiés et des points de vigilance, cette journée donnera des outils aux militants pour qu’ils portent une attention particulière aux modalités de mise en place de cet index dans leurs entreprises.