Fonction publique

Le 26 janvier 2016 : grève, la contestation doit être sociale !

, Fonctionnaires

Recommander cette page

Communiqué de la Fédération Générale des Fonctionnaires FO

Gel du point d’indice, diminution des promotions et des primes, restructurations permanentes, dégradation des conditions de travail, désertification du service public, réforme des collèges, réforme territoriale, Loi santé, la coupe est pleine !

Le 26 janvier 2016, fonctionnaires et agents publics, à l’appel de FO, CGT et Solidaires, qui représentent plus de 50 % des personnels de la Fonction publique, ensemble disons stop !

Nous n’acceptons pas le discours qui annonce la fin de la lutte des classes en raison du soi-disant découragement des salariés ou d’un individualisme forcené.

Pour la FGF-FO, le rôle du syndicat n’est, en aucun cas, d’accompagner des réformes réduisant les droits et les acquis, d’être le porte-parole d’un quelconque gouvernement et de négocier la longueur de la chaine et le poids du boulet ! Nous laissons cela à d’autres…

A l’heure où la Réforme territoriale et ses 13 grandes régions risquent de creuser davantage le fossé des inégalités entre citoyens et d’entrainer des droits différents, il est de la responsabilité du syndicalisme indépendant d’offrir un autre choix.

Ainsi le 26 janvier 2016, chaque fonctionnaire et agent public peut exprimer son ras-le-bol et ses revendications notamment :

  • L’urgence d’une réelle revalorisation de la valeur du point d’indice compensant la perte sèche de pouvoir d’achat subie depuis 2010 (-8%) ;
  • La fin des suppressions de poste et des restructurations permanentes qui empêchent un service public de qualité et accentuent les risques psycho-sociaux ;
  • Un véritable droit à la carrière avec des ratios pro/pro permettant une vraie politique de gestion des promotions, et une formation professionnelle forte autorisant une mobilité choisie synonyme de diversification des carrières, contrairement au protocole PPCR ;
  • Un service public hospitalier de qualité assurant l’accès aux soins pour tous sur l’ensemble du territoire ;
  • Le maintien d’une Education nationale garantissant les mêmes droits pour tous nos enfants à l’inverse de la territorialisation de l’Ecole organisée par le gouvernement.

Force Ouvrière propose à chaque fonctionnaire et agent public qui soutient et partage ces revendications de se mettre en grève le 26 janvier 2016 pour peser sur les choix du gouvernement.

Chacun doit prendre désormais ses responsabilités.

A la FGF-FO, nous restons persuadés que les garanties collectives et l’action collective restent le seul moyen pour faire avancer les droits individuels.

Faites confiance à Force Ouvrière, première organisation de la Fonction publique de l’État, le 26 janvier 2016 : ensemble en grève !

A propos de cet article

Sur l’auteur

Fonctionnaires

Secrétaire général
Christian GROLIER
46, rue des Petites Écuries
75010 PARIS

Téléphone : 01 44 83 65 55
Fax : 01 42 46 97 80
E-mail : fofonctionnaires@force-ouvriere.fr

Site internet : http://www.fo-fonctionnaires.fr/

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 26 février de 08h30 à 09h30

    France Info
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de l’émission de radio « 8h30 Toussaint-Aphatie » sur France (...)