Le Conseil d’État annule trois dispositifs de la convention d’assurance chômage

Protection Sociale par  Mathieu Lapprand

Le 5 octobre, le Conseil d’État a rendu sa décision concernant l’agrément de la convention d’assurance chômage signée le 14 mai 2014. Elle annule immédiatement deux dispositifs : le mode de récupération des indus et les conséquences des périodes de travail non déclarées. Un autre dispositif sera annulé au 1er mars 2016, la prise en compte des indemnités prud’homales dans le calcul du différé d’indemnisation. Le Conseil d’État confirme en outre le caractère loyal des négociations ayant abouti à la signature de cette convention. Les allocations continuent d’être versées aux demandeurs d’emploi.


 Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Déclaration de la commission exécutive confédérale FO du 9 septembre 2021

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière

Alors que la situation demeure sous l’emprise de la pandémie de Covid-19 et de ses conséquences sanitaires, économiques et sociales, la Commission exécutive confédérale FO réaffirme que la priorité doit être à la mise en œuvre des moyens indispensables pour protéger la santé de la population et des salariés en particulier, dont fait partie aujourd’hui la vaccination à laquelle chacun doit pouvoir accéder.

Courrier au président de la République

Communiqué de la FASAP par Spectacle, presse, audiovisuel

La Fédération FO des Arts, des Spectacles, de l’Audiovisuel, de la Presse, de la Communication et du Multimédia a écrit au président de la République pour l’alerter sur la situation des professions du monde de la Culture et et les conséquences de la crise sanitaire.

Résolution du Comité confédéral national de FO des 23 et 24 septembre 2020

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 23 et 24 septembre 2020, le CCN rappelle son indépendance à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques. Il réaffirme d’une façon générale son opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical, rappelant par là le préambule des statuts de la CGT-FO.