Le travail du dimanche, un dogme patronal imposé par le gouvernement, par tous les moyens

Commerce par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Après la loi Mallié, la loi Macron imposée telle un dogme en bafouant la démocratie par le 49-3, voilà que le gouvernement menace de brandir à nouveau le 49-3 pour imposer de nouvelles méthodes pour généraliser le travail du dimanche, par le référendum.

Quand les syndicats majoritaires veulent s’opposer à la destruction de la conquête sociale qu’est le Repos Dominical, le grand « magistère » de la Fnac parle d’hérésie.

FO Commerce fera barrage au Travail du Dimanche à chaque occasion. Contre les dogmes libéraux, la mobilisation syndicale rentrera en action.

Bientôt, on demandera d’emprisonner les syndicalistes quand ils défendent les droits des salariés… Nous restera-t-il de bonnes années (Goodyears) ?

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Nulle part FO Commerce ne signera la destruction du repos dominical

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce
2016, 110e anniversaire de la loi sur le repos dominical, conquête sociale obtenue après plus d’une trentaine d’années de mobilisations.
C’est dans les grands magasins parisiens que l’appel à la grève fut entendu le 17 mai 1869 pour obtenir le (...)

Fnac : les salariés pas tous logés à la même enseigne

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Le projet d’accord sur le travail du dimanche introduit des inégalités.
La bataille contre la banalisation du travail du dimanche se poursuit. À la Fnac, FO et les syndicats CGT et SUD – plus de 50 % des salariés – ont fait part de leur intention de faire valoir leur droit d’opposition au projet (...)