Mobilisation des fonctionnaires et des agents publics : Non monsieur Macron, nous ne lâcherons Rien !

10 octobre 2017 par Services publics et de Santé

Manif des fonctionnaires le 10 octobre 2017 à Paris. Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

130 cortèges sur tout le territoire, plus de 450 000 fonctionnaires et d’agents publics dans la rue aujourd’hui pour dire stop ! Marre d’être des variables d’ajustement des budgets, marre de leurs conditions de travail détériorées, marre du gel des salaires, marre du mépris des gouvernements successifs !

Comme les travailleurs du privé qui défendent le Code du travail contre l’inversion de la hiérarchie des normes, ils disent non à la destruction programmée de la fonction publique et de leur statut !

Ils exigent tous de la reconnaissance pour le travail quotidien qu’ils exercent à l’hôpital, dans les collectivités, dans les écoles, dans les commissariats… au service de la population. Cela doit se traduire par de meilleurs salaires, par une remise à niveau des effectifs pour enfin avoir des conditions de travail décentes, par de l’investissement dans l’outil de travail. Il n’y a pas de République sans services publics !

Le gouvernement et monsieur Macron doivent entendre aujourd’hui les revendications des aides-soignants dans les Éhpad, la grogne des policiers qui manquent de moyens, les professeurs qui n’en peuvent plus des « réformes », les Atsem dont les conditions de travail difficiles ne sont pas reconnues. L’ensemble des agents publics exige un changement radical de politique, en ce qui concerne la fonction publique et le service public.

Le 16 octobre 2017 les 9 organisations syndicales seront reçues par le ministre Darmanin à l’occasion d’un pseudo rendez-vous salarial, nous verrons si ce gouvernement a pris la mesure de la grogne qui monte.

D’ores et déjà la date du 23 octobre a été arrêtée par les 9 organisations syndicales afin de décider à ce moment précis la suite à donner à notre mouvement.

Nous de lâcherons rien !

Quelques chiffres de notre mobilisation : Paris 45 000 manifestants, 3 000 à Strasbourg, 2 000 à Metz, 4 000 à Caen, 8 000 à Nantes, 10 000 à Marseille, 12 000 à Lyon, 20 000 à Toulouse, 3 500 à St Denis de la Réunion, 4 000 à Clermont-Ferrand, 4 000 à Saint-Nazaire, 10 000 à Bordeaux, 2 000 à Périgueux, 6000 à Rennes.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Mobilisation pour la défense du service public : paroles de manifestants

#FO22Mai2018 par Françoise Lambert

Le 22 mai 2018, les agents des trois versants de la fonction publique étaient en grève et dans la rue, un peu partout en France, à l’appel de FO et de huit autres organisations. Respect du statut général des fonctionnaires, de leurs missions et préservation des emplois : rencontrés dans la manifestation parisienne, des fonctionnaires expliquent les raisons de leur mécontentement.

Grève des directeurs de la Fonction publique hospitalière

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Les directeurs de la fonction publique hospitalière (directeurs d’hôpitaux, directeurs d’établissements sociaux et médico-sociaux, directeurs de soins) étaient dans la rue le 30 novembre pour faire entendre leurs revendications de meilleurs déroulements de carrière.

Hôpital public : Les professions paramédicales et socio-éducatives en grève

Service Public par Françoise Lambert

A l’appel de FO Santé et de plusieurs organisations, les personnels paramédicaux et sociaux-éducatifs de la fonction publique sont en grève le 24 janvier pour de meilleures conditions de travail et de meilleurs salaires. Une mobilisation qui s’inscrit pour FO dans la préparation d’une mobilisation nationale le 7 mars contre les Groupements hospitaliers de territoire, la fonte des effectifs et les fermetures de lits.