Routes, Rail, Aérien, Mer, Fluvial, Autoroutes, Ports, Aéroports : le 19 mars 2019, tous en grève pour bloquer l’économie

Mobilisation par Cheminots , FEETS FO, Transports et logistique

Les Fédérations Force Ouvrière : Fédération FO des Transports et de la Logistique, Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services, Fédération FO Cheminots, compétentes pour tous les modes de transports et leurs infrastructures appellent les salariés de leurs secteurs à faire grève le 19 mars 2019 pour bloquer l’économie.

SALAIRES

▪ Pour une augmentation des salaires !

Une exigence : l’augmentation des grilles de salaires par branche et la revalorisation du point d’indice dans la Fonction publique !

▪ Pour une augmentation du Smic !

Une évidence : un Smic à 80 % du salaire médian, soit 1 450 € net.

REFORME DES RETRAITES : STOP !

▪ Pour le maintien de tous les régimes !

FO refuse la création d’un régime unique par points, a minima, synonyme d’individualisation et d’incertitude permanente.

▪ Pour un système par répartition et une solidarité intergénérationnelle !

Une évidence : la cotisation fonde le système par répartition de solidarité entre les actifs et les retraités.

▪ Pour le maintien des droits !

Une nécessité : aucune remise en question des pensions de réversion ou d’orphelin !

▪ Pour une revalorisation des retraites !

Une urgence : garantir et revaloriser le pouvoir d’achat des retraites et des pensions par l’indexation des pensions sur les salaires et l’annulation de la hausse de la CSG.

DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC

▪ Pour FO, le service public n’est pas une dépense.

C’est l’investissement de la nation pour l’égalité et la fraternité.

Pas de République sans Service Public !

Le 19 mars 2019 : Tous en grève pour bloquer l’économie !

Cheminots Secrétaire Général

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Transports et logistique Secrétaire général

Sur le même sujet

Résolution du Comité confédéral national 27 & 28 mars 2019

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Réuni, à Paris les 27 et 28 mars, le Comité Confédéral National réaffirme son attachement à « l’indépendance absolue à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et, de façon générale, son irréductible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical » (préambule des statuts de la cgt-Force Ouvrière).