Solidarité internationale à la mobilisation contre la retraite à points

Réforme des retraites, FO dit stop ! par Evelyne Salamero

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

Depuis le début de la grève et des manifestations contre le projet de régime unique de retraite par points, les messages de soutien affluent à la confédération FO. Samedi 11 janvier, les membres de plusieurs syndicats belges sont même venus manifester à Lille, avec les travailleurs français.

S amedi 11 janvier, des travailleurs belges se sont joints à la manifestation lilloise contre le projet de régime unique de retraite par points, répondant ainsi à l’appel de leurs confédérations syndicales FGTB et CSC à traverser la frontière pour manifester leur solidarité avec la mobilisation de leurs homologues français.

Les organisations belges, qui ont obtenu en 2017, par la mobilisation, que leur gouvernement retire son propre projet de retraite par points, ont également apporté leur soutien financier aux grévistes de l’Hexagone. Dès le 4 décembre, à la veille de la première journée de grève, la FGTB avait adressé un message à la confédération FO pour l’assurer de toute sa solidarité.

De nombreux messages émanant d’organisations syndicales d’autres pays d’Europe, mais aussi d’autres continents, sont parvenus à la confédération depuis le début du conflit, en plus du soutien exprimé par la Confédération syndicale internationale (CSI) et par la CES (Confédération européenne des syndicats).

Votre combat est notre combat

L’Union syndicale suisse a rappelé qu’en Suisse aussi, le mouvement syndical se bat avec véhémence contre une tendance croissante à la privatisation de la prévoyance vieillesse. La confédération italienne UIL a également fait part de son soutien. Par votre lutte, vous êtes les pionniers de la réponse sociale aux politiques néolibérales et à la logique du gain et du tout financier, ont souligné les confédérations syndicales algérienne et tunisienne, l’UGTA et l’UGTT, dans une lettre commune. La confédération marocaine a appelé les travailleurs français à tenir, car ils sont un exemple.

Des messages sont arrivés de Turquie et de plus loin encore, d’Inde, du Burkina Faso, du Brésil et des États-Unis. Le syndicat des travailleurs des transports affilié à l’AFL-CIO a notamment écrit : Votre combat est notre combat […]. Votre démonstration de force collective, admirable, est aussi une source d’inspiration.

Evelyne Salamero Ex-Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles de la campagne

Retraites : « pas de pause dans la détermination » contre le régime unique par points

Mobilisation par Evelyne Salamero

Ce samedi 11 janvier, au 38e jour du mouvement de grève, alors que celle-ci était toujours reconduite à la SNCF, à la RATP, dans les raffineries et les ports, au moment même où le gouvernement s’apprêtait à annoncer qu’il retirait « provisoirement » l’âge pivot de son projet de loi, des centaines de milliers de travailleurs du public et du privé manifestaient toujours leur volonté de voir retirer l’ensemble du projet de régime unique de retraite par points

Frédéric Souillot : « Pas négociable ! »

Éditoriaux de FO par Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

À  l’heure où ces lignes sont écrites s’engage la troisième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Le 31 janvier a été encore plus massif et impressionnant tant à Paris qu’en province, tant dans les grandes villes que dans les plus petites : plus de 2,5 millions de travailleurs qui ont fait grève ou/et ont manifesté.