[Théâtre] Alerte : Des gens ordinaires à Paris

Culture par  Michel Pourcelot

Une pièce sur les lanceurs d’alerte et le sort qui leur ait réservé.

Documentation vidéo à l’appui, la jeune dramaturge roumaine Gianina Cărbunariu a construit sa pièce autour des « lanceurs d’alerte »,dits aussi « avertisseurs d’intégrité ». Pour ce faire elle a effectué des recherches en Grande-Bretagne, en Italie et en Roumanie. On retrouve ainsi dans la pièce les témoignages édifiants de huit lanceurs d’alerte, trois Roumains, trois Britanniques et deux Italiens, qui ont subi les conséquences d’avoir dénoncé des irrégularités sur leurs lieux de travail.

Je n’ai pas l’illusion de pouvoir changer la réalité sur un claquement de doigts, mais je crois que le théâtre peut être le lieu de véritables prises de conscience, a confié Gianina Cărbunariu. Un point de vue sur le théâtre qui l’a amenée à relayer ceux qui alertent, malgré les risques encourus et alors que les lois sur le « secret des affaires » réduisent de plus en plus leurs possibilités d’agir.

 

Des gens ordinaires, pièce écrite et mise en scène par Gianina Cărbunariu, avec Florin Coşuleţ, Mariana Mihu, Ioan Paraschiv, Ofelia Popii, Dana Taloș et Marius Turdeanu.
Du samedi 15 décembre au 17 décembre 2018, au Théâtre des Abbesses, 31 rue des Abbesses 75018 Paris.
Durée : 1h40. Horaires : 20h (sauf dimanche à 16h).
Tarifs : de 10 à 26€.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Le Défenseur des droits : Une institution à part entière

Vos droits par Secteur juridique

Créée en 2011 par la fusion du Médiateur de la République, du Défenseur des enfants, de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) et de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS), le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante inscrite dans la Constitution.

A plates coutures : des Lejaby mises en pièce

Théâtre par  Michel Pourcelot

S’inspirant du très médiatisé conflit à l’entreprise textile Lejaby, la pièce A plates coutures n’ambitionne pas d’en retranscrire à nouveau les arcanes mais de créer un spectacle musical autour des femmes confrontées au monde du travail et cela à travers celles qui ont été frappées par ce drame social. Et aussi de démontrer que les luttes n’excluent pas l’humour.

[Théâtre] Vera : reine au bal des décomplexés, elle glisse

Culture par  Michel Pourcelot

Portrait d’une avide ambitieuse. Vera se croit l’une des reines du bal ultra-libéral mais va se prendre les pieds dans le tapis après avoir allègrement piétiné son entourage. Elle va valser et finir en citrouille. Au Théâtre de Paris, à partir du 3 mars 2018, avec Karin Viard et Helena Noguerra.