Idées

Festival Pulp : à la Ferme, la BD à la croisée des arts

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Pour sa 4e édition, le Festival Pulp, montre du vendredi 21 au dimanche 23 avril, à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), qu’il poursuit son ambition de croiser le neuvième art avec ses pairs, dont cinéma et théâtre. Bref, marier la bande dessinée aux arts de la scène et de l’image.

Pulp se veut un festival de BD différent des autres. Il entend affirmer sa singularité en mixant toujours les arts et les formes et en invitant dessinateurs, artistes et spectateurs à expérimenter tous ensemble les multiples facettes de la bande dessinée. Manifeste : libérer le son des bulles et l’image des cases. Cela en invitant dessinateurs, artistes et spectateurs à contempler les mille visages de la bande dessinée. Au programme, pas moins de cinq expositions, chacune se concentrant sur un artiste, et cinq spectacles, allant des marionnettes à la joute dessinée en passant par des créations telles que Animal moderne, un détournement de Brazil, le film-culte de science-fiction réalisé par Terry Gilliam. Ce sont, d’ailleurs, des pulps, ouvrages bon marché de la culture populaire américaine, qu’émergèrent des auteurs de science-fiction devenus unanimement célèbres comme Isaac Asimov et Philippe K. Dick. Côté expositions, Nicolas de Crécy, François Olislaeger, Zeina Abirached, Liv Strömquist et Je suis Super investissent chacun un espace de la Ferme pour une immersion totale dans leur univers - pas que - dessiné.

Aux bulles, citoyens

Le Festival se tient dans le cadre mi-rural mi-friche industrielle du XIXe de la Ferme du Buisson, qui fut une ancienne ferme modèle et un lieu d’innovation technologique et agricole de la fin du XIXe siècle. Le festival n’oublie pas la date du dimanche 23 avril : une « journée électorale en BD », avec une soirée spéciale consacrée aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle. Cette dernière influera aussi Exquise Esquisse, une sorte de cadavre exquis des plus vifs, où des dessinateurs improvisent sur un thème selon des contraintes oubapiennes (Ndlr : de OuBaPo, L’Ouvroir de BAnde dessinée POtentielle) et doivent imaginer la face cachée d’une image, compléter un motif, terminer l’image d’un autre..., le tout sur une musique live rythmant les performances et sous la houlette de Loo Hui Phang, la scénariste de BD créatrice de la trilogie Panorama, qu’elle a elle-même portée de la petite case au grand écran. Des cases ouvertes à tous les vents artistiques.

Festival Pulp, du 21 au 23 avril, à la Ferme du Buisson, allée de la Ferme, Noisiel 77448 Marne-la-Vallée. Tarifs Pass expo : de 3 à 5 euros. Forfait festival (2 spectacles) : de 8 euros à 22 euros. Réservation : 01 64 62 77 77 Accès transport : RER A direction Marne-la-Vallée, arrêt Noisiel (20 min de Paris Nation) ou en voiture par la A4 direction Marne-la-Vallée, sortie Noisiel-Torcy dir. Noisiel-Luzard. Plus d’infos sur le Net : http://www.lafermedubuisson.com/