FO se mobilise à Orange

28 avril 2014 « Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail » par Postes et Télécommunications

Depuis 2003, chaque année le 28 avril, l’Organisation Internationale du Travail a entrepris d’observer une « Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail » en mettant l’accent sur la prévention des accidents du travail et maladies professionnelles.

Pour le syndicat Force Ouvrière (FO COM) du Groupe Orange, cette journée est un moyen supplémentaire pour attirer l’attention de la Direction sur l’augmentation des risques professionnels en particulier les risques psychosociaux qui prennent de plus en plus le pas sur les risques physiques.

En effet, la liste des maux psychologiques dont le travail et les relations de travail peuvent être la cause est longue et non exhaustive : des situations de forte souffrance et de désarroi, des dépressions, des troubles de la concentration, du sommeil, des situations de burn-out, etc.

Pour FO COM, il est grand temps que la Direction d’Orange reconnaisse les liens manifestes entre d’une part les RPS et d’autre part la destruction massive des emplois dans le groupe, l’accélération des fusions de services et des restructurations, les changements de métiers, les bouleversements dans l’environnement du travail, l’organisation du travail et la persistance de modes de management toxiques.

FO COM exige de la Direction d’Orange qu’elle accorde à la prévention des risques la place qu’elle mérite. Si la Direction d’Orange veut durablement faire baisser les atteintes à la santé physique et psychologique, un effort très conséquent doit être fait. Il n’est pas admissible de sacrifier la santé des salariés à la performance de l’entreprise.

Développer des politiques de prévention, mais aussi revaloriser le travail, reconnaître les salariés qui créent les richesses en mettant en œuvre leurs capacités physiques et intellectuelles au service du développement du Groupe Orange, ce sont les revendications de FO COM qui est déterminée à redonner au travail son caractère humain. C’est tout le sens de cette journée du 28 avril 2014.

 Voir en ligne  : FO Com - Site Internet

Postes et Télécommunications Secrétaire général

Sur le même sujet

La santé au travail une priorité

Force Com par Postes et Télécommunications

Depuis 2003, à l’initiative de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), la journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail est organisée, chaque année, le 28 avril. Elle est l’occasion de mettre en lumière des enjeux souvent sousestimés. Chez Orange, de nombreux risques classiques sont (...)

Un diagnostic limpide : la santé au travail en piteux état

Communiqué de Force Ouvrière par Jocelyne Marmande

À l’occasion de la remise du rapport « Aptitude et médecine du travail » le 21 mai 2015, Force Ouvrière réaffirme haut et fort que non seulement les réformes engagées ne sauveront pas la médecine du travail, mais, pire, que cette dernière ne garantira plus la protection de millions de travailleurs en (...)

Les députés adoptent un projet de loi qui musèle les salariés

Dialogue social par Clarisse Josselin

Le projet de loi « relatif au dialogue social et à l’emploi » a été définitivement adopté le 23 juillet par le Parlement, après un ultime vote de l’Assemblée nationale en session extraordinaire. Alors que le gouvernement se glorifie d’une « loi de progrès social », FO dénonce une remise en cause des (...)

Hyperstressés : 24% des salariés français

Le chiffre de la semaine par Michel Pourcelot

24% des salariés Français sont dans un état d’hyperstress, c’est-à-dire « à un niveau de stress trop élevé et donc à risque pour leur santé », selon les résultats, dévoilés en novembre dernier, de l’Observatoire du Stress au Travail, l’OST, établi par le cabinet en conseil en bien-être et santé au travail Stimulus, créé par l’un des deux auteurs du rapport de l’Académie nationale de médecine sur le « burn out », le Dr Patrick Légeron.