Groupe Steinhoff : Stop au massacre !

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

© Ralf Krüer/ZUMA Press/ZUMA/REA

Communiqué de la FEC - Section fédérale du Commerce & VRP

C’est un nouveau coup de massue pour l’emploi : le groupe Steinhoff, propriétaire des magasins Conforama annonce la fermeture de 32 magasins !

Suppressions d’emplois pour la seule année 2019 :

  • Happy Chic (Jules, Pimkie, etc.) : 460 !
  • C&A : 120 !
  • Conforama : 1 900 !
  • Kingfisher (Castorama et Brico Dépôt), : 450 ! Et l’année n’est pas finie !

Tous ces groupes ont bénéficié du Crédit Impôt Compétitivité Emploi (CICE), ces millions d’euros de subventions sont partis directement dans les poches des dirigeants !

Ces enseignes n’investissent ni dans l’outil de travail, ni dans l’emploi !

Il est inacceptable que les entreprises qui délocalisent leurs fonds, issus du travail produit en France, puissent en même temps bénéficier d’aides de l’État à la charge même des contribuables doublement victimes ! Tout est fait pour se débarrasser des salariés !

Derrière ces restructurations visant à maintenir le train de vie royal des patrons et des actionnaires du CAC 40, ce sont des vies qui sont détruites !

Force Ouvrière appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités et à faire le bilan du CICE, de la réforme du Code du Travail, des ordonnances, des réformes et autres subventions déguisées !

Les entreprises bénéficiaires de ces aides doivent rendre des comptes !

Pendant combien de temps Madame Muriel Pénicaud va-t-elle être ministre des PSE, des restructurations et de la casse sociale ?

Etre ministre du Travail, ce n’est pas œuvrer au seul profit d’une poignée de gens déjà largement engraissés !

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Les salariés de Castorama et Brico Dépôt s’adressent au président Macron

Emploi par Evelyne Salamero

Ils étaient mobilisés le 1er décembre à l’appel notamment de FO contre la délocalisation en Pologne de services administratifs de leurs entreprises. Les salariés de Castorama et Brico Dépôt, filiales du groupe britannique Kingfisher, ont adressé une lettre ouverte au président Macron, pour que le gouvernement intervienne contre « la fuite du travail ».

Mouvements chez GO Sport

Commerce par Employés et Cadres

Le groupe GO Sport se sépare de ses magasins Courir pour 283 millions d’euros et s’offre les services du cabinet Prospheres, spécialiste du redressement d’entreprises en difficultés…

Castorama : FO ne signe pas le plan social

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

FO a refusé de signer mi-juillet deux accords qui entérinent la fermeture de onze magasins Castorama et Brico Dépôt et suppriment près de 800 postes. Le syndicat conteste le motif économique avancé par la direction.