Nettoyage des gares - 33e jour de grève à H. Reinier : Non à la répression !

Ile-de-France par FEETS FO

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Communiqué de la Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO)

Les salariés affectés au nettoyage des gares SNCF du Nord de l’Ile-de-France (75 gares) sont en grève depuis le 2 novembre 2017 à l’appel notamment du syndicat FO des personnels du nettoyage des trains et gares d’Ile-de-France (FO PNTG).

Face à la détermination des salariés, 90 % de grévistes sur plus de cent salariés employés sur les chantiers, l’employeur et les pouvoirs publics ont choisi de recourir au bâton. Ainsi dans la nuit du vendredi 1er décembre au samedi 2 décembre 2017, l’entreprise H. Reinier a choisi de faire intervenir des salariés extérieurs aux chantiers pour effectuer le travail des grévistes en gare de Saint-Denis avec la complicité de la SNCF. Cette intervention s’est déroulée en présence de plus de 50 policiers encadrant 50 casseurs… de grève.

Depuis, H. Reinier, continuant dans la même voie, a adressé des convocations aux salariés en grève pour des entretiens préalables en vue de licenciement.

La FEETS FO condamne ces agissements et assure les salariés et leur syndicat de toute sa solidarité. Au-delà, H. Reinier et les pouvoirs publics doivent comprendre qu’en usant du bâton contre des salariés revendiquant leur juste droit, ils ne font que les renforcer dans leur détermination. La FEETS FO exige avec les grévistes et leur syndicat, la levée immédiate de toute menace de sanction avant la reprise des négociations.

 

Album Flickr ci-dessous, photographies : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)
Salariés d'Onet en grève

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Nettoyage : la serpillère brûle chez Onet

Conditions de travail par Evelyne Salamero

Depuis près d’un mois, 90% des salariés chargés du nettoyage des 75 gares SNCF du nord de l’Ile-de-France sont en grève, à l’appel notamment de FO. A plus de 300 kilomètres de là, en Moselle, des agents d’entretien de sites industriels et de grandes entreprises ont dû se mobiliser pour empêcher le licenciement de leur déléguée FO et se battent encore contre des « cadences de travail insupportables ».

Cheminots : impressionnante mobilisation

Service Public par Evelyne Salamero

Les cheminots ont massivement fait grève et manifesté ce 22 mars pour défendre leur statut et le service public ferroviaire contre le projet de réforme de la SNCF que le gouvernement entend imposer dans le cadre de l’ouverture du « marché ferroviaire » à la concurrence, à l’appel notamment de FO.